Dar Ben Achour – Bibliothèque de la ville de Tunis

Le Dar Ben Achour fut occupé par Mohamed el Aziz Bouattour dont l’accès au grand vizirat marque un tournant dans l’histoire de cette charge qui, depuis l’avènement des turcs, a été exclusivement réservée aux mamlouks (Sahib el Tabaa, Khaznadar, Kheireddine…)

La famille Bouattour est originaire de Sfax, Mohamed el Aziz fut Grand Vizir de 1882 à 1907. Il faut croire que ses services furent tellement appréciés par les souverains husseinites qu’il fût inhumé dans leur propre tourbet, Tourbet el Bey.

Héritée par Mohamed Tahar Ben Achour de son aïeul maternel, la demeure fut occupée par les Ben Achour jusqu’à leur installation définitive dans leur résidence d’été à la Marsa. Mohamed Tahar et, dans une moindre mesure, son fils Mohamed el Fadhel étaient d’éminents érudits dont les travaux ont marqué la pensée islamique moderne.
Le Dar Ben Achour abrite aujourd’hui la Bibliothèque de la Ville de Tunis.

Après une entrée en chicane, la cour principale présente deux galeries superposées, formées de trois arcs sur colonne en kadhal à fut galbé et chapiteaux à volutes.
Dans la deuxième cour, ancienne cour de service, les murs s’enrichissent d’un carreau bleu sur fond ivoire qui joue harmonieusement entre la ligne géométrique et la volute du motif floral.
Les chambres sont à qbou et maksoura des plus classiques : murs lambris de carreaux de céramique, surmontés d’une large frise de naqch hdida. Les plafonds en bois sont tantôt à caissons peints de fleurs ou de rosaces entrelacées, tantôt à solives apparentes.

Dans les anciennes chambres s’organise la vie de la bibliothèque : rayonnages, fichiers, salles de lecture, salle de réunion…Dans l’une d’elle se trouvent deux portraits en hommage aux illustres défunts : Mohamed Tahar et Mohamed el Fadhel Ben Achour.

Dar Ben Achour – Bibliothèque de la ville de Tunis

Le Dar Ben Achour fut occupé par Mohamed el Aziz Bouattour dont l’accès au grand vizirat marque un tournant dans l’histoire de cette charge qui, depuis l’avènement des turcs, a été exclusivement réservée aux mamlouks (Sahib el Tabaa, Khaznadar, Kheireddine…)

La famille Bouattour est originaire de Sfax, Mohamed el Aziz fut Grand Vizir de 1882 à 1907. Il faut croire que ses services furent tellement appréciés par les souverains husseinites qu’il fût inhumé dans leur propre tourbet, Tourbet el Bey.

Héritée par Mohamed Tahar Ben Achour de son aïeul maternel, la demeure fut occupée par les Ben Achour jusqu’à leur installation définitive dans leur résidence d’été à la Marsa. Mohamed Tahar et, dans une moindre mesure, son fils Mohamed el Fadhel étaient d’éminents érudits dont les travaux ont marqué la pensée islamique moderne.
Le Dar Ben Achour abrite aujourd’hui la Bibliothèque de la Ville de Tunis.

Après une entrée en chicane, la cour principale présente deux galeries superposées, formées de trois arcs sur colonne en kadhal à fut galbé et chapiteaux à volutes.
Dans la deuxième cour, ancienne cour de service, les murs s’enrichissent d’un carreau bleu sur fond ivoire qui joue harmonieusement entre la ligne géométrique et la volute du motif floral.
Les chambres sont à qbou et maksoura des plus classiques : murs lambris de carreaux de céramique, surmontés d’une large frise de naqch hdida. Les plafonds en bois sont tantôt à caissons peints de fleurs ou de rosaces entrelacées, tantôt à solives apparentes.

Dans les anciennes chambres s’organise la vie de la bibliothèque : rayonnages, fichiers, salles de lecture, salle de réunion…Dans l’une d’elle se trouvent deux portraits en hommage aux illustres défunts : Mohamed Tahar et Mohamed el Fadhel Ben Achour.

{mosmap width='200'|height='200'|lat='36.80112'|lon='10.167368'|zoom='14'|mapType='Plan'|text=''|tooltip='DWO'|marker='1'|align='center'}

Voir plus

Palais et Grandes Demeures
Mosquées et Zaouias
Souks et Artisans
Découvertes